Fait-on de meilleurs logiciels MES avec la méthode Scrum ?

AGM-bandeau-youtube

Un peu d’histoire

La méthode Scrum tient son nom du monde du rugby. Le principe est de pouvoir modifier la direction prise par le projet au fur et à mesure de son avancement. C’est exactement ce qui se passe lors d’un match de rugby avec la mêlée (« scrum » en anglais).

La méthode Scrum fait partie des méthodes agiles, fruit des réflexions de plusieurs spécialistes du développement logiciel, dont les travaux sont arrivés à maturité en 2001 et ont débouché sur un manifeste. Une méthode agile est une approche itérative et incrémentale, les tâches vont s’effectuer petit à petit, par ordre de priorité, avec des phases de contrôle et d’échange avec le client.

Créée en 1986 par un groupement de chercheurs japonais, la méthode Scrum a été officiellement reconnue comme une méthode agile quelques années plus tard, pour devenir aujourd’hui la plus utilisée et la plus populaire dans le secteur de l’édition de logiciel.

Les 5 valeurs de Scrum

Ouverture, Engagement, Vision, Respect, Courage.

La composition des équipes Scrum

Les méthodes agiles sont composées d’un Product Owner, d’un Scrum Master et d’une équipe de développement :

  • Le Product Owner : il est garant de la bonne réalisation du produit. C’est lui qui donne les orientations du produit.
  • Le Scrum Master : il est garant de l’application de la méthode en aidant les équipes à travailler de façon autonome.
  • Les équipes de développement : contrairement à ce que l’on peut penser, elles ne sont pas composées uniquement de développeurs. Elles peuvent aussi intégrer d’autres corps de métier, comme les Testeurs, Analystes, Ux designers.

Le fonctionnement de la méthode Scrum

1/ Définition de l’étude préalable : cette étape consiste à formaliser la vision du produit (logiciel) que l’on souhaite réaliser en décrivant les principaux objectifs, jalons, utilisateurs visés. L’étude aboutira sur une proposition de budget et de délai.

2/ Sprint préparatoire : il s’agit d’établir la liste des exigences fonctionnelles (Backlog produit), la définition du plan de livraison (releases), ainsi que les grandes lignes de l’architecture et de l’environnement de développements.

3/ Démarrage : l’équipe de développement et le Product Owner commencent par déterminer la durée des itérations ou Sprints (4 semaines maximum). Cette durée devra être la même pour l’ensemble des sprints afin de maintenir un rythme régulier, propice aux automatismes et pouvoir ainsi construire des indicateurs de pilotage fiables.

Scrum, avantages / inconvénients

L’objectif de la méthode Scrum est d’obtenir de meilleurs résultats dans les meilleurs délais. On utilise surtout cette méthode pour mener à bien des projets dont les besoins sont difficiles à quantifier dès le début (gros projets, beaucoup d’options possibles). Ainsi, le développement de logiciels M.E.S. rentre particulièrement dans ce cadre.

Avec la méthode Scrum, chaque membre de l’équipe peut participer aux décisions prises sur le projet. Dès lors, l’efficacité des équipes est décuplée grâce à une plus grande motivation. Chacun sait quels sont les objectifs à atteindre, quand et comment les réaliser. La vélocité de l’équipe est connue, permettant de connaître l’effort à fournir pour atteindre l’objectif.

La méthode Scrum se concentre davantage sur la fourniture d’un service de valeur au client plutôt que sur une date limite fixée. Ainsi, le client bénéficie d’un suivi sur l’évolution des priorités et des séquences d’activités. Il peut également gérer les risques très en amont du projet. Par ailleurs, la méthode Scrum met en avant la qualité et la fonctionnalité des développements. Le nombre de bugs et de reprises est réduit à son minimum.

En revanche, la méthodologie Scrum est étiquetée comme étant très « carrée ». Elle est peu flexible et ne supporte pas des modifications dans son principe. Le fait d’imposer un système de gestion de temps constitue également une contrainte, tous les événements étant conditionnés dans le temps. Une fois qu’un Sprint commence, sa durée est fixe et ne peut être raccourcie ou allongée.

Sources :
– Scrum – 4e éd.- Le guide pratique de la méthode agile la plus populaire Broché – 1 octobre 2015, Claude Aubry
– https://fr.wikipedia.org/wiki/Scrum
– https://www.thierry-pigot.fr/scrum-en-moins-de-10-minutes/
Par L'équipe Quasar

Par L'équipe Quasar

Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn 0
Partager sur facebook
Facebook 0
Partager sur email
Email

SUR LE MÊME SUJET