QUASAR Solutions - Logiciel MES | Suivi de fabrication | Contrôle Qualité

INTERVIEW : 5 questions au dirigeant QUASAR Solutions, Henry Romagny

11 janvier 2016

C’est Henry Romagny, dirigeant de QUASAR Solutions et OBILOG, qui va se livrer le premier à ce jeu des interviews QUASAR. Cette interview est la première d’une série qui vous permettra de découvrir des personnalités de l’équipe et d’en savoir plus sur leur parcours et leur vision métier.

Le principe est simple : 5 questions sont posées à notre invité qui y répond en quelques minutes. Exercice plutôt facile pour Henry, avec la spontanéité qu’on lui connaît. Même s’il avait quand même posé quelques idées sur un bout de papier avant l’entretien…

#1 - Pourquoi vous êtes-vous orienté vers le domaine de la qualité ?

Henry : Au tout début, j’ai eu la chance de rencontrer un industriel de la vallée qui était un véritable visionnaire. J’ai signé un premier gros contrat avec cet industriel (il y a plus de 20 ans ! …) et du même coup j’ai bénéficié d’un point de vue de l’industrie très fort. Un projet pour un groupe automobile français a suivi (VALEO pour plus de 10 usines …). C’était parti !

Au démarrage de l’aventure, c’était donc des projets dans le domaine de la qualité, mais j’ai très vite compris l’intérêt et le métier de « progicialiser » ou encore industrialiser. Pour travailler durablement dans l’industrie, la qualité est très importante et les applications métier participent à cette qualité. Ce sont entre autre ces notions qui m’ont guidé vers le domaine de la qualité des services et des produits.

#2 - Vous connaissez les possibilités de nos solutions logicielles, quel(s) conseil(s) pourriez-vous donner à un Responsable qualité ?

Henry : Je crois que pour ceux qui raisonnent uniquement en terme de productivité, cela peut convenir un temps mais cela ne suffira pas. La productivité n’est pas un remède à tout. La vertu d’une pérennité, c’est la qualité des produits livrés. C’est d’ailleurs très vrai dans les marchés à forte valeur ajoutée comme l’aéronautique, l’horlogerie, le médical…

En plus de la qualité produit, attention à ne pas oublier la qualité humaine. Cela peut paraître un peu naïf mais travailler avec des gens dans la durée dans un climat de confiance, c’est important.

#3 - Vous échangez énormément avec tous nos clients. Quels sont selon vous les points communs entre nos clients ?
Diriez-vous que les projets se ressemblent ?

Henry : Avez-vous lu le roman « le monde de Sophie » ? Chaque être humain est à la fois « général » et à la fois si particulier. C’est pareil pour le business, on a l’impression de travailler sur des projets généraux s’ils sont pris dans leur globalité, mais quand on va plus dans le détail, on voit les spécificités des métiers et des processus. C’est tout l’intérêt du métier. On doit s’adapter à chaque besoin et les réponses peuvent alors être différentes.

Moi dans tous les cas, c’est ce qui me plaît !

#4 - C’est l’heure des bonnes résolutions… Que peut-on attendre de QUASAR pour 2016 ?

Henry : La version Q5 de Quasar est en préparation, elle va satisfaire sur le plan du périmètre fonctionnel avec une émancipation du produit. C’est une évolution plutôt qu’une révolution.

Nos produits s’étendent sur 3 domaines du Système d’Information qui sont le triptyque magique : qualité des produits et du service, productivité et efficience des équipements.

Quand on regroupe ces trois points, on a tout pour bien produire. Nous avons d’ailleurs prévu d’envoyer un mailing qui communiquera plus en détail autour des tendances QUASAR pour cette nouvelle année.

#5 - Quelques mots sur cette nouvelle année ?

Henry : Le monde est assez brutal, la confiance est difficile à obtenir. Il n’empêche que rester fidèle à ce que l’on est et garder ses lignes directrices reste le moyen le plus sûr pour se défendre.

Quand on a un retour positif d’un prospect ou d’un client, c’est extrêmement valorisant. Finalement, c’est comme quand ton gamin te dit « papa t’es le meilleur ! ». Voilà des pistes pour bien commencer l’année.